819 430-6669
Nous sommes ouvert du 24 juin au 11 septembre.

Notre Ferme

Une famille de fermiers locaux au coeur de la vallée de la rouge

Les petits fruits de la Rouge vous offre pendant la saison estivale une agriculture raisonnée de proximité qui respecte l’environnement.

Nous sommes fiers de vous offrir des légumes diversifiés, frais et de qualités, cultivés sans pesticides, herbicides ou engrais chimiques.

Le bonheur de notre famille est dans le champs, nous y consacrons beaucoup de temps et d’énergie pour le plaisir des grands et des tout petits. Rien de plus excitant que de croquer à pleines dents dans un radis ou un concombre juteux.

Nous préparons pour vous de bons produits maison allant de nos confitures de petits fruits, en passant par nos gâteaux de courgettes, sans oublier notre célèbre ratatouille.

Une saison chez Les petits fruits de la rouge

La saison commence avec les catalogues de semences et la joie de trouver de nouveaux légumes à mettre au kiosque et dans les paniers des abonnés. Il faudra expliquer les légumes moins connus et donner des recettes. C’est toujours une grande joie de voir s’émerveiller les enfants et les plus grands devant ces légumes aux formes et aux couleurs si variées.

Ensuite vient le temps de la planification du jardin, la rotation des planches de cultures. Décider de mettre le basilic à côté des tomates, ils sont amis dans les champs et dans l’assiette. La laitue et les oignons sont heureux aussi ensembles. Les pommes de terre quant à elles se tiendront loin, on les laissera près des pois et des aubergines.

C’est comme faire un plan de table pour une cérémonie, accommoder tout ce petit monde est parfois une chose ardue. Mais si l’on s’y prend bien, ce sera l’harmonie dans le jardin.

Il est temps de semer, chez nous , c’est beaucoup en fonction du calendrier, du calendrier lunaire s’il vous plaît.

En lune montante, nous allons semer greffer et récolter les légumes fruits et légumes feuilles, en lune descendante nous allons tondre, travailler la terre, planter et récolter les légumes racines.

Les semis lèvent le bout de leur nez, ils vont grandir et fortifier. Les plants de tomates et poivrons sont prêts pour une première transplantation, afin que les racines aient plus d’espace pour se développer. Ensuite arrivera le temps de transplanter les salades et les choux, tout ce petit monde a besoin d’espace pour grandir.

Les beaux jours arrivent enfin, et tout le monde fait un bond dans la serre avant le saut final au jardin fin mai, début juin. Nous allons guetter les risques de derniers gels au sol, que les courges, courgettes et autres petites délicates n’apprécieraient pas. Nous les protégerons avec des bâches et voiles d’hivernage, en attendant que les nuits réchauffent.

Mi-juin, on ouvre notre kiosque avec les premiers radis, salades, bébés épinards, asperges….Nous avons toujours la visite de personnes qui achètent des plants de légumes et discuteront de la saison qui commence.

Les temps des cueillettes et ramassages est à nos portes, les rotations de planches qui se vident et se remplissent au fur et à mesure que l’été avance. On coupe la fleur d’ail et attendant de le récolter, on la mange en salade, dans les sautés de légumes, on en fait des pestos. Quand l’ail est prêt on le sort de terre, on le nettoie, on le met à sécher et surtout on le goûte, frais c’est un pur bonheur.

C’est le ramassage dans le potager pour les paniers de légumes, toutes les semaines nos abonnés sont au rendez vous, nous sommes toujours heureux de les retrouver, de partager nos moments de vie. Avec les années à se côtoyer, nous avons appris à nous connaître, à savoir que Josée n’aime pas la menthe, que Denis adore les radis, surtout les noirs qui piquent fort.

Les voisins et les touristes s’arrêtent pour faire des provisions de légumes frais, découvrent les nouveautés, entrent dans le jardins pour se choisir une belle salade que je leur couperai sur place. Y a pas plus frais !!! On croisera sûrement un mini crapaud au milieu des fines herbes. On se laisse aller à goûter le délicieux gâteau de courgettes, les confitures de framboises sans pépins tellement décadentes, qu’on les  appelle Délices de Framboises. On profite du temps des framboises pour faire une petite auto-cueillette. Les recettes de tartes aux framboises et autres plats de légumes s’échangent dans une valse frénétique qui durera jusqu’à la fin de l’été.

On récolte, on moissonne, les jours raccourcissent et les nuits rafraîchissent.

c’est le moment de faire des réserves. Les courges sont là en abondance et on pense à toutes les bonnes recettes de gratins, soupes et tartes qui vont embaumer nos maisons.

Déjà le temps de fermer le kiosque, de se dire au revoir et à l’année prochaine.

Vous avez des questions?

Share This